Depuis sa création, Contentia a toujours eu pour philosophie de former les personnes désireuses d’évoluer au sein de l’entreprise . Une politique qui permet à la société de préserver son capital le plus précieux : ses collaborateurs et leur savoir-faire. Arrivé dans l’entreprise au début de son développement, Nicolas Mullier a contribué à faire de Contentia ce qu’elle est aujourd’hui ! La réciproque est vraie également.

Avez-vous fait des études spécifiques pour travailler dans le recouvrement de créances ?
Pas vraiment ! Après avoir obtenu mon bac en vue d’études commerciales, j’ai finalement poursuivi mes études jusqu’en licence de droit public. Dès mon premier emploi, j’ai intégré le service recouvrement d’un établissement financier sans réellement savoir ce qui m’y attendait.

Et comment avez-vous connu Contentia ?
Dans le milieu de recouvrement, tout le monde se connaît. Ils m’ont contacté par le biais de mes relations et de mon réseau professionnel. J’ai choisi de quitter une grosse entreprise, dont le service recouvrement offrait assez peu de perspectives d’évolution au profit de Contentia, une jeune société dynamique avec laquelle j’avais plus de chances de faire mes preuves et d’évoluer. J’ai intégré l’entreprise en mars 1999 et je n’ai jamais eu à regretter mon choix, la preuve : je suis toujours là !

En quoi votre profil était-il intéressant pour Contentia ?
A l’époque, Contentia était à la recherche de conseillers bénéficiant d’une formation, d’une méthodologie déjà éprouvée. Comme à l’époque il n’existait pas de cursus universitaire pour travailler dans le recouvrement, mon expérience dans le domaine et les techniques acquises dans mon ancienne entreprise étaient de précieux atouts…

Quel a été votre premier poste chez Contentia ?
J’ai occupé le poste de conseiller. A la fin du premier mois d’intégration, on m’a chargé du recouvrement des créances classées. Ce sont en fait des dossiers qui ont fait l’objet d’une décision de justice en faveur du créancier, mais dont le dossier fut classé irrécouvrable suite à un échec des procédures d’exécution. Le retraitement de ces dossiers, plusieurs années après la fin de la procédure mais dans le respect des règles de droit, permettait d’espérer un retour à meilleure fortune du client débiteur. Une mission assez délicate mais passionnante !

Quelle a été votre évolution au sein de la société ?
Après ce premier poste, j’ai profité de plusieurs formations (notamment comme Key Account Manager) et j’ai intégré en 2004 la direction commerciale de Contentia au sein de l’équipe de prospection. Mes principales missions étaient de recruter de nouveaux clients : RDV terrains, réponses aux appels d’offres, présentation de nos offres commerciales à nos prospects… . Puis je suis devenu chef de marché en 2008, au sein de l’équipe fidélisation relation clients partenaires. J’ai maintenant davantage un rôle d’interface entre nos clients donneurs d’ordres et les équipes internes. Je m’assure que la prestation que nous réalisons est bien conforme aux attentes du client et je coordonne les différents projets. Je suis également manager puisque je travaille au quotidien avec une équipe de chargés de comptes clients. Relationnel et gestion des priorités sont des qualités indispensables pour ce poste.

On peut dire que vous avez une histoire particulière avec Contentia ?
Nous avons en quelque sorte grandi ensemble. J’ai investi beaucoup de moi-même dans l’entreprise, qui en retour a toujours cru en moi. Mais je ne suis pas un cas isolé. La progression des carrières est la forme la plus utilisée dans l’entreprise pour fidéliser les savoir-faire et garder en interne une expérience précieuse. Pour accompagner les évolutions de carrière, des formations sont proposées, on apprend de nouvelles choses, et on prend de nouvelles fonctions. Rien n’est figé !

Que préférez-vous dans votre métier ?
C’est une activité variée, jamais routinière. La relation et le service client sont pour moi très importants et j’y prends beaucoup de plaisir. Accompagner nos partenaires dans l’identification de leur problématique et leur proposer des solutions adéquates, parfois très spécifiques et toujours sur-mesure est extrêmement enrichissant. Les analyses et restitution des résultats de nos actions liées aux solutions sont elles aussi motivantes et stimulantes.

 

+Contentia