Avec la diffusion des outils numériques, les pratiques de communication évoluent considérablement et encouragent à imaginer des techniques innovantes de recouvrement. Pour Contentia, impossible de se satisfaire du courrier et du téléphone, place aux services de type multicanal…

En février 2014, Contentia aura envoyé 350 000 courriers postaux, émis 118 000 appels téléphoniques mais également 340 000 SMS, plus de 150 000 mails !

Dans un monde où les smartphones investissent le quotidien, se limiter au téléphone et aux envois postaux semblerait bien anachronique. Le professionnel du recouvrement doit aujourd’hui faire face à de nouvelles contraintes, qui peuvent aussi se transformer en atouts pour concevoir des approches innovantes.

S’adapter aux profils des clients débiteurs est un impératif.

Mail, SMS, courrier, téléphone, messagerie : les moyens d’entrer en contact sont nombreux, et poussent à construire un service à 360°, c’est-à-dire prenant en compte toutes les possibilités de communication. Pour le client débiteur, c’est aussi une opportunité de répondre comme il le souhaite et de trouver une solution rapidement sur son canal de communication préféré. Bref, un gain de temps précieux pour les deux parties. L’instantanéité des outils numériques impose une réactivité accrue et un traitement rapide, en vue d’optimiser le recouvrement.

Le recouvrement multicanal de Contentia est au service de la performance, mais aussi de la relation avec le client. A partir des différents points de contact, Contentia s’assure de la pertinence et de l’efficacité d’une action de recouvrement.

L’approche multicanale de Contentia permet d’entrer efficacement en contact avec les clients débiteurs, pour ensuite se concentrer sur la négociation téléphonique. Le gain de performance se traduit ainsi par un meilleur ratio entre le nombre d’appels passés et celui d’accords conclus pour le recouvrement des créances.

+Contentia