Scoring & recouvrement

Pour l’optimisation du recouvrement, Contentia prend soin de tirer parti de techniques à la pointe répondant au mieux aux attentes de ses clients partenaires. C’est le cas avec le scoring, une méthode mathématique qui trouve une application précieuse pour la gestion des impayés…

Dans sa gestion du recouvrement des impayés, Contentia met en œuvre les dernières innovations techniques pour gagner en temps et en efficacité. Afin que les actions de recouvrement soient conduites avec toutes les cartes en main, une méthode de scoring est utilisée. Celle-ci consiste à passer au crible chaque impayé au travers d’une grille de critères conditionnant la stratégie à mener, en fonction des différents contextes.

Cette méthode mathématique « totalement éprouvée » permet d’établir des profils de clients selon des critères composant une grille d’analyse, explique Nicolas Cabaj, chef de service études statistiques chez Contentia. En résulte un traitement différencié selon le profil du client-débiteur, Contentia mobilisant alors les techniques adéquates pour accélérer les paiements.

Savoir gérer la complexité : une question d’expertise

« Selon la complexité identifiée, le dossier de recouvrement suivra tel ou tel process pour éviter les étapes inutiles et économiser du temps ». Combiné aux techniques de recouvrement multicanal de Contentia (1), cela signifiera par exemple d’opérer les relances avec le moyen de communication (mail, téléphone, SMS, etc.) correspondant le mieux aux habitudes du client débiteur. En BtoB, le scoring aide à déceler les risques de défaillance d’une entreprise. Le leitmotiv est toujours de « mettre en adéquation les moyens avec les typologies de dossier ».

Contentia a développé sa propre technique de scoring, adaptée et améliorée continuellement pour prendre en compte les réalités du terrain. Nicolas Cabaj se charge de faire régulièrement évoluer l’outil : « à partir des créances travaillées les derniers mois, j’identifie les informations sur lesquelles nous obtenons des différences de remboursement, pour ensuite pondérer les critères ».

Le scoring sert aussi de support de reporting auprès des clients. Si les modèles d’évaluation utilisés restent confidentiels, les entreprises partenaires peuvent bénéficier de retours précis sur les catégories d’impayés. Les résultats sont partagés, les moyens pour y parvenir restant l’expertise Contentia.

 

+Contentia