Les assureurs-crédit s’inquiètent de la santé financière des entreprises et réduisent depuis plusieurs mois leur couverture, au risque de fragiliser celles-ci bien plus encore.

Ils ne paniquent pas encore. Mais les assureurs-crédit prennent déjà des mesures pour faire face à la sinistralité croissante des PME. Des secteurs entiers de l’économie sont scrutés à la loupe par les plus gros assureurs-crédit qui se partagent le marché. Face au risque de défaut de paiement, les garanties d’impayés sont réduites, voire tout simplement retirées.

Retrouvez le dossier complet sur le site de l’Usine Nouvelle.

+Contentia