Selon l’indice CRI en baisse, le nombre d’impayés des ménages a augmenté au troisième trimestre. Signe que la conjoncture est difficile pour les particuliers.

Signe que la conjoncture n’est pas bonne, l’indice Contentia Recovery Index, qui mesure la capacité à rembourser des ménages et des entreprises a diminué au troisième trimestre. En légère hausse pour la première fois au deuxième trimestre à 93,6, il a rechuté à 88,1 au troisième trimestre.

Augmentation des impayés sur les postes énergie et assurance

Il y a plusieurs raisons à mettre en avant pour expliquer la baisse de l’indice en ce troisième trimestre. On constate, d’abord, une augmentation du montant moyen des impayés dans le secteur de l’énergie et dans celui des assurances. Ensuite, l’insolvabilité augmente en matière de crédit à la consommation tandis que le niveau  de procédure de rétablissement personnel refusé passe, lui, à 4% contre 14% en septembre 2010. L’insolvabilité et la progression du montant des impayés sur des postes indispensables et vitaux comme celui de l’énergie est un élément préoccupant car c’est un indicateur de fragilisation sur le long terme qui laisse entrevoir, pour les trimestres à venir, de nouvelles dégradations de l’indice.

Retrouvez l’article sur la Tribune.fr

+Contentia