Nettoyer sa balance âgée

Toutes les entreprises visent l’objectif d’une comptabilité à jour, avec le minimum de retards de paiement ou d’impayés non recouvrés. En perspective d’une clôture annuelle des comptes, d’une opération structurante (fusion, acquisition, etc.) ou tout simplement pour faire un point global sur la trésorerie, le bon réflexe à avoir est de nettoyer sa balance âgée. En quoi cela consiste-t-il ? Quel(s) intérêt(s) à s’engager dans cette démarche ? Le point sur la question.

De quoi s’agit-il ?

Besoin ponctuel ou récurrent, le nettoyage de la balance âgée concerne toutes les entreprises. Il permet de faire face à une urgence de liquidités en débloquant des situations d’impayés en un temps record. Les techniques pour accélérer les encaissements clients permettent aussi de mieux qualifier la balance âgée, pour savoir précisément quelle est l’origine de l’impayé, quels sont les règlements à venir ou encore identifier les redressements ou liquidations judiciaires.

Quelles sont les motivations ?

–          Elles peuvent être en réaction à un manque ponctuel ou permanent de compétence en recouvrement.

–          Elles peuvent être stratégiques afin de : réduire son DSO en encaissant, prévenir les risques-clients en analysant finement les profils et les litiges constatés, donner l’image d’une entreprise rigoureuse sur toute la chaîne de valeur.

–          Elles peuvent enfin être spécifiques à l’entreprise, dans un contexte de fusion ou d’acquisition.

Le nettoyage de la balance âgée permet donc bien plus qu’un rapide recouvrement des créances. C’est un exercice bénéfique pour la santé des entreprises qui souhaitent progresser dans leurs stratégies gestionnaires. Contentia les accompagne et lance ce mois-ci une opération spéciale nettoyage de balance âgée. Une démarche qui devrait être salutaire pour nombre d’entreprises.

+Contentia