Partenaire de TF1 depuis longtemps déjà, Contentia gère le recouvrement de créances pour sa filiale de vente à distance. Thomas Bongard, Responsable des relations clients et magasins au sein de la filiale TF1 Téléshopping, revient sur cette collaboration efficace.

Dans quelle mesure le recouvrement de créances est un enjeu pour TF1 Téléshopping ?

Nous sommes une filiale de TF1 fondée en 1987, mais nous sommes avant tout une société de vente à distance qui s’appuie sur un média fort. Dans notre activité il y a deux types de recouvrement : celui lié aux paiements fractionnés et celui lié aux fraudes. Mais en réalité, nos seuls véritables cas d’incidents concernent les paiements fractionnés ou différés. Nous sommes sur des « petits » achats, entre 60 et 80€ qui concernent des produits courants, peu intéressants en réalité pour des fraudeurs. D’un autre côté, nous avons des clients de très bonne foi, qui ont une grande affection pour le programme et les animateurs. En clair, les incidents de paiement sont rarement volontaires. Nous réglons d’ailleurs beaucoup de situations avec un simple courrier.

Pour autant vous travaillez avec Contentia depuis longtemps. Pourquoi ?

Nous connaissons des pics d’activités extrêmement forts. Donc pour les cas difficiles, nous transférons immédiatement les dossiers à notre partenaire Contentia. Ils font du très bon travail, notamment parce qu’ils savent instaurer le dialogue avec le client. Leur force est sans doute d’être très à l’écoute pour trouver des solutions qui satisfont les deux parties.

Comment qualifieriez-vous votre collaboration avec Contentia ?

Nous avons avant tout un partenaire car nous travaillons dans la durée, sur la base de véritables relations humaines, sereines. Contentia est à l’écoute de nos besoins et de nos enjeux, mais de notre côté, nous comprenons aussi leur métier. Je considère que nous sommes dans une relation de co-construction de solutions pour faire face à tous les cas de figure et résoudre toutes les situations. Il me semble que c’est aujourd’hui une manière moderne de travailler avec des experts.

 Téléshopping, comment ça marche ?

  •  Une émission quotidienne, de 8h30 à 9h15, et le samedi de 8h à 10h00
  • Un catalogue de 600 produits
  • Un CA de 86 M€ (2014)

Un site : www.teleshopping.fr

+Contentia